Lecture

Si le volume 2 de Black Science de Rick Remender au scénario et Matteo Scalera au dessin m’a moins enthousiasmé, le volume 1 a réussi a me transporter loin, bien loin, comme cela m’était pas arrivé depuis… une autre dimension.

 

Black Science - Volume 1Black Science - Volume 1

 

Low est une bande dessinée du même scénariste mais le dessinateur, Greg Tocchini, ajoute une « note » personnelle. Je me demande si Flash Gordon n’a pas été graphiquement l’inspiration de chevet (je ne connais pas le passif de Tocchini) car les poses assez lascive des héroïnes et la grandiloquence des personnages amène une tonalité particulière au scénario (plus précisément aux voix-off et dialogues) de Rick Remender.

Il y a un côté plus théâtralisé que Black Science. Le dessinateur a l’air de dessiner comme il respire et ne se prive pas pour nous le démontrer en amenant a son envie un dessin au style académique en carnet d’esquisse d’une justesse impressionnante. C’est très agréable, le trait est intelligent, mais ce n’est pas toujours au service de la compréhension des scènes et par moment, je me sentais décrocher des enjeux et de l’intrigue.
 
Low - Volume 1
 
Pour Black Science et Low, j’ai ressenti une sorte de vent de liberté tout en respectant les codes du genre, dû à une maitrise et une forte ambition des auteurs.
J’ai beaucoup aimé.

Lecture

Lifeline

J’ai terminé (?) Lifeline sur Iphone dernièrement et j’ai été agréablement surpris. À la façon d’un « Livre dont vous êtes le héros », on va vous faire croire que vous contrôlez le destin d’un gars perdu dans l’espace, échoué sur une lune lointaine.

Le héros vous interpelle régulièrement pour savoir quoi faire après vous avoir raconté ses misères en mode texto. Quand Taylor (le héros) part  s’occuper (fouiller, marcher, marcher, marcher et heu… activer…), il faut a votre tour attendre comme si le temps vous était commun. C’est amusant un moment et l’idée est intéressante – c’est même intriguant au départ – mais à la longue, je dois reconnaître que c’est devenu embêtant, car le jeu étant limité dans sa trame et ces choix, fatalement, l’illusion de la discussion disparaît petit à petit.

J’aurais apprécié qu’il soit possible de désactiver cette attente pour qu’une fois fini dans cet esprit (ce serait vraiment dommage de ne pas le faire une première fois ainsi), on puisse explorer l’histoire dans tout les sens possible. Cela aurait pu être un bonus lorsque le joueur serait arrivé une première fois à l’un des bouts de l’histoire.

J’ai malgré tout passé un bon moment et j’ai quand même été assez accroché pour le jouer, le lire, lui envoyer des sms, une seconde fois afin d’avoir une autre fin. J’étais curieux de savoir si c’était possible… et ça l’est !

État

Pause imposé

Déménagement + carton + pas le temps = Je reviens en novembre

Du coup, comme je vais avoir des nouveaux endroits a décorer, je regarde beaucoup les boutiques en ligne d’Etsy.
C’est dingue le nombre de tirage en gravure superbe a acquérir !

J’ai failli craquer et j’aimerai encore craquer pour :

boutique Etsy - HannahPhelps
boutique Etsy – HannahPhelps

 

Boutique Etsy - Lisa VanMeter
Boutique Etsy – Lisa VanMeter

 

Boutique Etsy - Beverly Hackett
Boutique Etsy – Beverly Hackett
Boutique Etsy - Andrea Benedict Starkey
Boutique Etsy – Andrea Benedict Starkey

 

Boutique Etsy - Sarah Koff
Boutique Etsy – Sarah Koff

 

Boutique Etsy - Tina Moore
Boutique Etsy – Tina Moore

 

Pause imposé

Un loup est un loup – Michel Folco

Je le termine aujourd’hui.

Après « Dieu et nous seuls le pouvons » que j’avais dévoré, je continue de me laisser porter par cet auteur. J’aimerais bien que l’éditeur les sorte au format epub afin de profiter du dictionnaire sur beaucoup de mot en vieux français et d’un support plus léger (plus pratique) avec ma liseuse.

Dieu et nous seuls pouvons (1991)
Un loup est un loup (1995)
En avant comme avant ! (2001)
Même le mal se fait bien (2008)
La Jeunesse mélancolique et très désabusée d’Adolf Hitler (2010)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Folco

 

Visuel du livre - Un loup est un loup

 

Un loup est un loup – Michel Folco