réflexion animée

Sacré Totoro… C’est le genre d’image qui m’a toujours donné envie de franchir des montagnes, qui me redonne – lorsque je me sens vide – une bouffée d’air. Je suis ce petit potager et cette bande de joyeux lurons me dit : « Grandi, continu, plus haut ».

Ou alors, c’est l’effet « yoyo » qui m’hypnotise complétement !

 

Image

Gravure

La dernière gravure (sur bois) en date. Elle est de… cette l’année…
Imprimé sur une petite presse à main Joop Stoop que j’avais acquis par manque de place dans l’appartement (ma « vrai » presse étant trop imposante). C’est une presse solide, mais plus orienté linogravure (à mon humble avis) que bois. Comme l’impression se fait par pression comme un tampon (pas de rouleau), l’impression me donnait un côté vaporeux, assez doux.
Le manque de place est mon principal frein pour faire plus de gravure. A quoi bon graver si je n’ai pas la place d’imprimer. D’ici fin octobre, j’aurais une « pièce » pour mes activités, ça va changer beaucoup de chose.

Gravure sur bois - © Vincent Rioult

Gravure

Différence de papier

Fait sur du papier aquarelle avec un grain énorme, très bonne résistance, « avale » la couleur sans soucis (le scan lui rend pas justice). Le même sans grain, c’est possible ?

 

Grain léger, papier « soyeux », bonne résistance, très bonne tenu des couleurs et possibilité de superposer pas mal de couche avant saturation. Fait sur du GardaPat 13 Kiara qui fait mon bonheur tiré d’un « livre blanc » (livre non imprimé pour voir la tête qu’à le papier et l’objet dans son ensemble) donné dans un ancien boulot. Impossible a acheter dans le commerce, je cherche son équivalent (la boîte qui le distribue en france m’a pris pour un rigolo quand je les ai appelé).
Crayon, Vincent Rioult

Fait sur un cahier Moleskine, papier sans grain, bonne résistance mais vite saturé.

 

Différence de papier

Crocodile, arbre…

Depuis quelques mois, je me retrouve le plus souvent avec un crayon de couleur dans les mains au lieu d’un pinceau ou d’une mine. Je me sens à l’aise et je n’ai étrangement pas de stress avec cet outils. Le pinceau me manque, mais j’y reviendrai en fin d’année. Actuellement, je travail sur un projet « simple » – même si j’ai toujours tendance a compliquer les choses… – qui avance « doucement mais surement ». J’y reviendrais.

 

Crocodile, arbre…