Lecture

Si le volume 2 de Black Science de Rick Remender au scénario et Matteo Scalera au dessin m’a moins enthousiasmé, le volume 1 a réussi a me transporter loin, bien loin, comme cela m’était pas arrivé depuis… une autre dimension.

 

Black Science - Volume 1Black Science - Volume 1

 

Low est une bande dessinée du même scénariste mais le dessinateur, Greg Tocchini, ajoute une « note » personnelle. Je me demande si Flash Gordon n’a pas été graphiquement l’inspiration de chevet (je ne connais pas le passif de Tocchini) car les poses assez lascive des héroïnes et la grandiloquence des personnages amène une tonalité particulière au scénario (plus précisément aux voix-off et dialogues) de Rick Remender.

Il y a un côté plus théâtralisé que Black Science. Le dessinateur a l’air de dessiner comme il respire et ne se prive pas pour nous le démontrer en amenant a son envie un dessin au style académique en carnet d’esquisse d’une justesse impressionnante. C’est très agréable, le trait est intelligent, mais ce n’est pas toujours au service de la compréhension des scènes et par moment, je me sentais décrocher des enjeux et de l’intrigue.
 
Low - Volume 1
 
Pour Black Science et Low, j’ai ressenti une sorte de vent de liberté tout en respectant les codes du genre, dû à une maitrise et une forte ambition des auteurs.
J’ai beaucoup aimé.

Lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>